www.maigrir2000.com

France3 Bourgogne - Franche-Comté - Emission du 10 mars à 18h30 - Société YNSEKT

Le 10/03/2021
Société YNSEKT à Damparis (39) - Avis du nutritionniste : Sommes-nous prêts à consommer des insectes ? Avantages et risques.

 

*

Les insectes comestibles sont une source importante de protéines

  • Il contiennent autant de protéines que la viande.
  • Les protéines d’insectes sont de bien meilleure qualité que celles d’origine végétale car ils contiennent tous les acides aminés essentiels.

Les lipides d’insectes sont bénéfiques pour la santé  intéressants (oméga 3 pour les insectes plus gras).

  • Espèces pauvres en lipides (taux inférieur à 5g/100g) : criquets, sauterelles et fourmis. Peuvent être considérés comme des viandes maigres.
  • Espèces intermédiaire (entre 5g-10g/100g) : grillons et vers à soie.
  • Espèces plus grasses (supérieur à 10g/100g) : les vers de farine et termites.

Les fibres issus d’insectes un alicament pour l’intestin

Cette spécificité est due à la présence chez les insectes d’un « exosquelette » rigide (cuticule = enveloppe dure externe) majoritairement composée de chitine.
De par son rôle de fibre alimentaire non assimilable par notre organisme, cette cuticule comestible permet, entre autres, de faciliter le transit intestinal.

Les insectes contiennent des vitamines et minéraux

  • Vitamines notamment des groupes A, B1, B2, E et K.
  • des minéraux comme le Calcium, le Phosphore, le Sodium et le Potassium
  • quelques oligo-éléments dont surtout du fer et du zinc.

Quelques incertitudes par rapport aux risques.

  • Manger des insectes n’est pas sans danger, il faut faire attention à l’espèce consommée.
    Certaines espèces contiennent des toxiques fabriquées (acide formique, quinones, venins…) et/ou des facteurs antinutritionnels (acides phytiques, oxalates,…), allergènes.
  • Les insectes peuvent être infectés par des agents pathogènes ou parasites en raison de leurs habitudes alimentaires.
  • Selon les conditions d’élevage, ils peuvent être contaminés par des pesticides, métaux lourds, polluants organiques persistants…
  • Au niveau conservation, nous n'avons pas encore toutes les informations sur les dangers microbiologiques.
  • Il existe également des cas d’allergies alimentaires aux insectes dus à cette cuticule chitineuse, tout comme pour les crustacés.

Quelques inquiétude concernant la préparation des insectes.

Le consommateur est-il prêt à consommer des insectes ? Il aura sans doute une appréhension ou du dégout par rapport à la consommation d'insectes.
Ainsi, le risque est la transformation que subira l'insecte avant de se retrouver dans nos assiètes.
Ne risquons-nous pas de retrouver des aliments ultra-transformés ? Frits, arômatisés, sucrés (bonbons), colorants, texturants..

Les intérêts écologiques de la production d'insectes.

  • La production de protéines d’insectes a un impact faible sur l’environnement par rapport aux autres protéines de boeuf. C’est moins évident pour la volaille et le porc.
  • Tout est bon dans l’insecte: 90% de la production issue des élevages peut être convertie en aliments, tandis que ce ne sont que 50% d’une carcasse de bœuf ou de porc qui finissent sur les étals
  • Rapidité du cycle de reproduction des insectes.
  • Faible superficie nécessaire pour un élevage d’insectes qui, pouvant s’élever verticalement, permet une optimisation de l’espace particulièrement utile et adapté aux zones urbanisées.
  • Faible taux d’émissions de gaz à effets de serre des insectes par rapport aux autres élevages, surtout concernant les élevages bovins et porcins.
  • Faible quantité de rejets de déchets, ces quelques déchets étant en outre réutilisables et très appréciés en tant qu’engrais par exemple
Commentaire

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire sur cet article

pour laisser votre commentaire, vous devez vous inscrire et vous identifier dans le bandeau de gauche du site internet

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur « Mot De Passe Oublié ».

Du même auteur