Je veux bénéficier d'un
entretien gratuit auprès
d'un nutritionniste

Inscription

Recevez en bienvenue notre livre de recettes.

insciption Maigrir 2000

Connexion

Témoignages

Une année extraordinaire - dole

Une année extraordinaire

Déjà un an ! C'est la fin de mon suivi alimentaire avec ma d[...]

Comment maigrir ?

Je souhaite bénéficier d'un entretien gratuit

Je m'inscris
Commandez le livre !
En savoir plus
Siège social :
SARL MAIGRIR 2000 - 447,
Avenue du Maréchal Juin -
39100 CRISSEY -
Tél : 03.84.82.33.47
contacter par email

Mangez intelligent pour un cerveau en meilleure santé







Ajoutez ces « superaliments » à votre régime quotidien et vous augmenterez vos chances de maintenir un cerveau en bonne santé à vie.

 


On ne peut nier que, tandis que nous vieillissons chronologiquement, notre corps vieillit avec nous. Pourtant les recherches montrent que nous pouvons augmenter nos chances de conserver un cerveau en bonne santé en ajoutant ces aliments « intelligents » à notre régime quotidien.






Myrtilles. Docteur Steven Pratt, auteur de La super forme en 14 aliments : 14 aliments qui vont changer votre vie, surnomme ces fruits savoureux les « baies du cerveau ». Pratt, qui travaille également à l’hôpital Scripps Memorial de La Jolla en Californie, affirme qu’en étudiant sur les animaux, les chercheurs ont conclu que les myrtilles aident à protéger le cerveau du stress oxydatif et pourraient réduire les effets des maladies liées à l’âge comme Alzheimer ou la démence. Les recherches ont également démontré que les régimes riches en myrtilles augmentent de manière significative les capacités d’apprentissage et les habilités motrices des rats vieillissants, les rendant mentalement équivalents à des rats beaucoup plus jeunes. Docteur Ann Kulze, auteur du Régime de Docteur Ann en dix étapes : un plan simple pour une perte de poids permanente et une vitalité à vie, recommande une tasse de myrtilles par jour, quelques soient leur forme – fraiches, congelées ou confites.


Saumon sauvage. Les poissons d’eau profondes comme le saumon sont riches en Omega 3, acides gras essentiels, qui sont importants pour le fonctionnement du cerveau, affirme Kulze. Elle et Pratt recommandent le saumon sauvage pour sa « propreté » et parce que son approvisionnement est abondant. Les omégas 3 contiennent également des substances anti-inflammatoires. La sardine et le hareng sont aussi d
es poissons huileux qui fournissent des omégas 3 selon Kulze ; Elle recommande des portions de 115 grammes deux à trois fois par semaine.


Noix et graines. Les noix et graines sont de bonnes sources de vitamine E selon Pratt.
Il explique que des quantités élevées de vitamine E ralentissent le déclin cognitif dû au vieillissement. Mangez trente grammes par jour de noix, noisettes, noix du Brésil, avelines, amandes, noix de cajou, cacahuètes, graines de tournesol, graines de sésame, graines de lin, ainsi que des beurres de noix non hydrogénés tels le beurre d’arachide, le beurre d’amande et le tahini. Les noix peuvent être brutes ou torréfiées mais si votre régime est restreint en sodium, achetez des noix non-salées.



Avocats.
Les avocats gardent le cerveau en bonne santé quasiment autant que les myrtilles, avance Pratt. « Je ne crois pas que l’avocat est reconnu à sa juste valeur », admet Kulze. Il est vrai que l’avocat est un fruit gras mais, selon Kulze, cette graisse est monoinsaturée, ce qui contribue à une circulation du sang saine. Et elle ajoute qu’« une circulation du sang saine signifie un cerveau en bonne santé ». Les avocats réduisent également la tension artérielle, ajoute Pratt, et comme l’hypertension est un facteur risque du déclin des capacités cognitives, une tension artérielle plus basse favorise un cerveau sain. Les avocats sont en revanches riches en calories et Kulze suggère l’ajout d’uniquement un quart ou la moitié d’un avocat par jour comme garniture.


Les grains entiers. Les grains entiers comme les flocons d’avoine, le pain entier et le riz brun peuvent réduire les risques de maladies cardiaques. « Tous les organes du corps dépendent de la circulation du sang », affirme Pratt. « Si vous favorisez la santé cardiovasculaire, vous favorisez la bonne circulation dans les organes, dont le cerveau ». Tandis que le germe de blé n’est techniquement pas un grain entier, il appartient à la liste des « superaliments » de Kulze car en plus de la fibre, il possède vitamine E et quelques omégas 3. Kulze recommande une demi-tasse de céréales complètes, une tranche de pain deux à trois fois par jour, ou deux cuillérées à soupe de germe de blé par jour.


Haricots. Les haricots sont « sous-estimés » et « économiques », avance Kulze. Ils stabilisent également les taux de glucose (le sucre dans le sang). Le cerveau dépend du glucose pour son carburant, explique Kulze, et comme il ne peut le stocker, il repose sur un flux constant d’énergie – que les haricots peuvent fournir. N’importe quel haricot peut faire l’affaire, assure Kulze, mais elle recommande particulièrement une demie-tasse de lentilles ou haricots noirs par jour. Dans tous les cas, manger plus de légumes est bénéfique.


Jus de grenadine. Le jus de grenadine (vous pouvez manger le fruit directement mais il est moins pratique à cause de ses multiples petites graines) offre un pouvoir antioxydant, dit Kulze, ce qui protège le cerveau des dommages causés par les radicaux libres. « Probablement aucune partie du corps n’est aussi sensible aux dommages des radicaux libres que le cerveau » affirme le neurologue David Perlmutter, auteur du Livre du meilleur cerveau. Les agrumes et les légumes de couleur sont également haut-placés sur la liste des aliments « intelligents » de Perlmutter grâce à leurs propriétés antioxydantes – « plus ils sont colorés, mieux c’est » ajoute-t-il. Comme le jus de grenadine possède du sucre ajouté (pour parer à son acidité naturelle), il ne faut pas en abuser, précise Kulze ; elle recommande environ 6 cl par jour, dilués dans de l’eau de source ou de Sletz.


Thé fraichement infusé. Deux ou trois tasses par jour de thé fraichement infusé – chaud ou glacé – contiennent une faible quantité de caféine qui, utilisée « judicieusement » selon Kulze, peut augmenter le pouvoir du cerveau en renforçant la mémoire, la concentration et l’humeur. Le thé possède des antioxydants, surtout la classe des catéchines, qui favorise une circulation sanguine saine. Le thé en bouteille ou en poudre n’est pas efficace selon Kulze. « Il doit être fraichement infusé ». Les sachets de thé comptent en revanche.



Chocolat noir. Terminons par le meilleur. Le chocolat noir possède des propriétés antioxydantes puissantes, contient plusieurs stimulants naturels, dont la caféine, qui renforcent la concentration, et stimulent la production d’endorphines qui améliorent l’humeur. 15 à 30 grammes par jour apporteront tous les bénéfices dont vous avez besoin, affirme Kulze. C’est le seul « superaliment » qui n’est pas meilleur en plus grandes quantités. Kulze ajoute que « vous devez le consommer avec modération ».



Article de Stéphanie
Gaetti (toutsurlaminceur.com



Vous trouverez d'autres informations sur le rôle de l'alimentation sur notre cerveau.