Que de chemin parcouru

Que de chemin parcouru

...un changement de la relation avec mon corps.

A l’attention de Patricia PERRIN

Que de chemin parcouru ! Intégrer le plaisir de manger cela implique un changement de comportement sur le plan alimentaire, mais surtout un changement de la relation avec mon corps.

Se « remplir d’aliments » ne me procure plus aucun plaisir, par contre… manger : bon, lentement, varier les catégories d’aliments, réduire les quantités, déguster : l’équilibre est dans la tête et le corps.

Conclusion = Ma façon de m’alimenter, désormais de demande de l’attention et je suis consciente d’être à l’écoute de mon corps ; l’alternance entre faim et satiété est en marche !

MT.M (84 ans) – Octobre 2018


Tous les témoignages

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire sur ce témoignage

pour laisser votre commentaire, vous devez vous inscrire et vous identifier dans le bandeau de gauche du site internet

nouveau sur le site? inscrivez-vous déja inscrit ? identifiez-vous
Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur << mot de passe oublié >>.