Je veux bénéficier d'un
entretien gratuit auprès
d'un nutritionniste

Inscription

Recevez en bienvenue notre livre de recettes.

insciption Maigrir 2000

Connexion

Témoignages

suivi terminé - Genève

suivi terminé

Mon suivi est terminé et mon objectif a été atteint mais pas[...]

Comment maigrir ?

Je souhaite bénéficier d'un entretien gratuit

Je m'inscris
Commandez le livre !
En savoir plus
Siège social :
SARL MAIGRIR 2000 - 447,
Avenue du Maréchal Juin -
39100 CRISSEY -
Tél : 03.84.82.33.47
contacter par email

La spiruline

La spiruline est une algue qui prolifère dans les eaux saumâtres et dont vous avez déjà certainement entendu déjà parler en raison du chapelet de propriétés qu’on lui prête. Parmi ses propriétés, nous pouvons citer ses supposés pouvoirs amincissants. Elle serait un remède contre le cholestérol, la fatigue, l’anémie, l’acné, le cancer et bien d’autres. Si toutes les propriétés qu’on lui prête n’ont pas été scientifiquement prouvées, la spiruline jouit de la promotion d’organismes internationaux et nationaux de divers pays. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’a déclaré « meilleur aliment pour l’humanité au 21e siècle », alors qu’aux États-Unis la spiruline est classée dans la catégorie GRAS (Generally Recognized as Safe) des aliments reconnus sains par le plus grand nombre. La Chine qui en est le premier producteur (statistique 2013) l’a également déclarée « aliment d’intérêt national ».
Il convient de faire la lumière sur les raisons qui sous-tendent la confiance de ces organismes dans ce qui est appelé communément l’algue miracle. Aussi, nous nous proposons à travers cet article d’établir lesquelles de ses propriétés sont scientifiquement reconnues, et si la spiruline peut effectivement intégrer un régime minceur.

 

À la découverte de la bête


La spiruline est une microalgue de la famille des cyanobactéries filamenteuses. Elle tient son nom de sa forme spiralée et fait l’objet de culture sur des fermes.
De couleur bleu-vert, son pigment ve
rdâtre tient à la chlorophylle qu’elle contient. La chlorophylle influence de façon positive la fabrication de globules rouges et purifie le sang.
L’apparition de la spiruline remonterait à plus de trois milliards d’années, ce qui en ferait l’un sinon le micro-organisme le plus ancien de notre planète. Son développement ne nécessitant que de l’eau e
t de la lumière, mais une température de 37 ° c au moins, la spiruline prolifère facilement à l’équateur et même au-delà.

Anciennement, diverses populations allant des Incas d’Amérique du Sud aux Kan
embou du Tchad la consommaient pour ses propriétés nutritives.
En effet, la spiruline est considérée comme un superaliment, c’est-à-dire un aliment dont les propriétés nutritives dépassent largement la moyenne observée auprès des autres aliments. Tant par les proportions en nutriments que sa constitution, elle se distingue de tous les aliments ordinaires.
La spiruline est par exemple l’un des rares aliments avec le soja à contenir des acides aminés essentiels retrouvés d’ordinaire dans les protéines d’origine animale. Mieux, au nombre des 18 acides aminés qu’elle contient, figurent toutes les 9 dit essentiels. En outre, la spiruline renferme entre 49 % et 70 % de protéines.

Séchée, la spiruline est vendue dans le commerce sous la forme de poudre bleu vert, de comprimés ou filaments de même couleur.


Quelles propriétés pour un tel succès

La spiruline a de nombreuses propriétés attestées par la recherche. D’autres dont on la soupçonne tiennent par contre de certaines de ses qualités et non des essais cliniques.

 
  • L’antioxydant anti-inflammatoire voire anti-vieillissement.
La première qualité de la spiruline qui justifie l’intérêt accru à elle porté tient de ce qu’elle est un antioxydant. C’est le lieu de rappeler que de nombreuses maladies prolifèrent dans les milieux et corps acides. Il est essentiel de rééquilibrer le pH de son corps avec une consommation régulière d’antioxydant pour éviter ces innombrables maladies.

La spiruline tient sa qualité d’anti-inflammatoire de la phycocyanine qu’elle contient. Celle-ci lutte notamment contre les radicaux libres à l’origine du vieillissement, et les infections. La phycocyanine a une action antitumorale, anti-inflammatoire, antiallergique… C’est encore la phycocyanine qui donne sa nuance bleue à la spiruline et c’est également le seul colorant alimentaire au pigment bleu naturel. Hormis la phycocyanine, la spiruline contient également d’autres antioxydants dont la vitamine E et les bêta-carotènes.

Si la spiruline est considérée comme l’unique source naturelle de phycocyanine, le séchage de la spiruline pour en tirer la poudre ferait perdre l’essentiel de cet ingrédient. Certaines personnes recommandent plutôt de la spiruline fraîche.


 
  • Un important réservoir de minéraux et vitamines
La spiruline est un concentré de nutriments essentiels. Ceci explique son intégration par certains dans un régime hyperprotéiné et/ou végétarien. En effet, par sa complète composition nutritionnelle, elle se pose à ce titre en alternative crédible à la viande et au poisson par exemple. Le fer que renferme la spiruline est l’un des minéraux que l’on ne rencontre d’ordinaire que dans les aliments d’origine animale. Sa proportion en fer est de l’ordre de 3 mg à 8 mg pour 5 g, soit une teneur en fer 20 fois plus élevée que le germe de blé. Nous discutions tantôt de la teneur en vitamine E et bêta-carotène de la spiruline qui sont des antioxydants. La teneur en bêta-carotènes est par exemple très importante, jusqu’à 30 fois plus élevée que dans la carotte avec une garantie d’être biologiquement saine.

La spiruline renferme également du magnésium, du calcium (l’équivalent de trois verres de lait pour une poignée de spiruline) et du phosphore.

Malgré ces très bons scores, la spiruline ne remplacera jamais un bon équilibre alimentaire à base d'
aliments traditionnels.
En effet, la dose journalière de spiruline recommandée (5g) ne représente qu'un apport très faible en nutritments essentiels.
A titre d'exemple, 5g de spiruline ne contiennent au maximum que 3,5g de protéines, soit à peine l'équivalent des protéines d'un yaourt.


 
  • Spiruline et perte de poids
On attribuerait à la spiruline des propriété de coupe-faim de part sa teneur en phénylalanine qui aurait des fonctions régulatrices de l’appétit. Ceci reste cependant à prouver...

Il ne faut pas attendre de la spiruline la solution miracle pour détoxifier l'organisme et perdre du poids.
Perdre du poids naturellement et durablement nécessite une alimentation variée et équilibrée à laquelle on peut associer une activité physique.


 
  • Consommation de spiruline : Quels sont les risques ?
On a pu observer quelques effets indésirables suite à la consommation de spiruline : troubles digestifs, allergie, atteintes musculaires ou hépatiques. Les doses consommées dans ces cas ne sont pas connues avec précision.
Au vue des études disponibles, la spiruline ne semble pas présenter de risque sanitaire à de faibles doses (jusqu’à plusieurs grammes par jour chez l’adulte), mais le nombre d'études est insuffisant pour mettre en évidence des effets rares tels qu’une hypersensibilité individuelle.

Les produits contenant de la spiruline peuvent en revanche être contaminés par des cyanotoxines (microcystines notamment), des bactéries ou des éléments traces métalliques (plomb, mercure, arsenic). Dans ce contexte, l’Anses recommande aux consommateurs de privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés par les pouvoirs publics : conformité à la réglementation française, traçabilité, identification du fabricant.

En dehors du risque de contamination, la spiruline ne semble pas présenter de risque sanitaire à de faibles doses. L’Agence déconseille cependant la consommation de ces compléments alimentaires aux individus atteints de phénylcétonurie ou présentant un terrain allergique.

Enfin, l’Anses souligne que la spiruline ne constitue pas une source fiable de vitamine B12 pour les populations végétaliennes, celle-ci étant présente dans la spiruline majoritairement sous forme d’analogue inactif.

Il faut aussi prendre en compte que la consommation de 5g/j de spiruline (quantité maximale préconisée) apporte de 7 à 8,5 mg de bêta-carotène alors que la limite d’apport quotidien en bêta-carotène par les compléments alimentaires a été estimée à 7 mg/j. Cette teneur s’ajoute aux apports spontanés.
Laisser votre commentaire sur cette page :

Vous devez être inscrit et/ou connecté pour poster un commentaire.

Inscrivez-vous ou connectez-vous ci-dessous :