Je veux bénéficier d'un
entretien gratuit auprès
d'un nutritionniste

Inscription

Recevez en bienvenue notre livre de recettes.

insciption Maigrir 2000

Connexion

Témoignages

Un très grand MERCI Maryse - Hubersent

Un très grand MERCI Maryse

Un très grand MERCI Maryse

Comment maigrir ?

Je souhaite bénéficier d'un entretien gratuit

Je m'inscris
Siège social :
SARL MAIGRIR 2000 - 447,
Avenue du Maréchal Juin -
39100 CRISSEY -
Tél : 03.84.82.33.47
contacter par email

Le régime Paléo

Le régime Paléo fait de nombreux adeptes aux Etats-Unis et en Europe. Il est considéré par ses adeptes comme le régime miracle pour prévenir toutes les maladies modernes, puisque l’homme préhistorique était mince et en bonne santé !


Le régime PALEO, diminutif de Paléolithique, encore appelée régime “ancestral” est un régime basé sur les habitudes alimentaires des hommes de la Préhistoire.
A cette époque, l’agriculture n’existait pas, l’homme était un « chasseur – cueilleur » et s’alimentait donc essentiellement à base de végétaux (légumes, fruits, oléagineux) et de protéines animales (viandes, poissons et œufs). Il mangeait ces aliments crus essentiellement.

L’alimentation Paléo exclut donc tous les aliments issus de l’agriculture  c’est-à-dire :
  • Les céréales,
  • Les légumineuses,
  • Les produits laitiers
  • tous les produits industriels (notamment le sucre et le sel).
  • Les huiles pour les plus radicaux (certains autorisent les huiles vierges 1er pressions à froid)


Historique du Régime Paléo

En 1985, un anthropologue médical, le Dr S. Boyd Eaton de l’université d’Emory à Atlanta en Géorgie, écrit un article dans un journal scientifique en émettant l’hypothèse que l’homme moderne est plus adapté à une alimentation type paléolithique qu’à l’alimentation moderne car nos gênes sont à 0.02 % près les mêmes qu’à cette époque.

C’est sur ces fondements que s’est basé et développé le régime paléo et plusieurs auteurs ont décrits les bienfaits de ce régime sur les maladies métaboliques, le diabète, l’obésité, cholestérol, cancer du sein, de la prostate, etc…


L’alimentation Paléo en pratique

Pas de céréales, ni de légumineuses = adieu les féculents, le pain, les gâteaux, Adieu tous les produits laitiers aussi… Bref la révolution dans les assiettes ! L’alimentation est basée sur des protéines, des fruits et légumes et des oléagineux à chaque repas, y compris le petit-déjeuner.

Le régime Paléo, c’est presque l’antithèse du régime végétarien qui supprime la viande et le poisson et compense l’apport en protéines par les produits laitiers et les associations de céréales et de légumineuses !


Composition des repas Paléo :

Petit-Déjeuner : Fruit, poisson, graines oléagineuses (noix, noisettes, amandes, arachides, …)
Déjeuner : Légumes variés, Viande ou poisson ou oeuf, fruits, oléagineux
Diner : Légumes variés, Viande ou poisson ou oeuf, fruits, oléagineux


Paléo : Plus qu’un régime, un mode de vie

L’alimentation Paléo s’inscrit plus largement dans un mode de vie Paléo qui ne s’arrête pas à la révolution de son assiette ! Vivre paléo c’est aussi :


Apprendre à gérer son stress :

Bouger Paléo :  c’est-à-dire pratiquer une activité physique régulière proche des mouvements que pratiquaient les hommes préhistoriques : courses en fractionné (utilisées pour la chasse), position accroupie (et oui, pas de chaises à l’époque !), etc …​


Les avantages du régime Paléo

Le régime paléo comporte a ’avantages de supprimer la consommation de produits industriels, de sucres et de graisses raffinés, de viandes grasses (pour la plupart des adeptes).

Les personnes qui choisissent de vivre Paléo, l’associe le plus souvent à une amélioration de leur hygiène de vie : achats de produits alimentaires biologiques, écoute du corps (respect de ses sensations de faim et de satiété), et activité physique qui sont aussi bien évidemment favorables à une bonne santé.


Les inconvénients du régime paléo

Sur l’aspect apport nutritionnel, on trouve dans la littérature des publications qui comparent l’alimentation standard américaine à l’alimentation Paléo, au bénéfice de cette dernière évidemment ! Mais on ne trouve aucune comparaison entre une alimentation équilibrée et variée comme celle recommandée par les diététiciens nutritionnistes et l’alimentation Paléo….

Les principaux risques de carences du régime Paléo sont la carence en vitamine D et en calcium du fait de l’absence de produits laitiers. La vitamine D peut être synthétisée au niveau de la peau grâce au soleil mais notre mode de vie actuel ne permet pas une exposition suffisante pour combler le déficit, contrairement à celui des hommes préhistoriques qui vivaient exclusivement dehors.

Le régime Paléo est un régime difficile à suivre car il bouleverse totalement les habitudes alimentaires. Il est encore plus restrictif qu’un régime sans gluten. Les sorties aux restaurants et les invitations chez les amis « non paléo » peuvent devenir un vrai casse-tête.

Lorsque ce régime est mis en œuvre dans la volonté de perdre du poids, les résultats sont souvent décevants car comparables à ceux de nombreux régimes. La perte de poids est généralement rapide au départ mais l’effet yoyo est souvent observé. En effet, le régime Paléo est un régime hypocalorique si les calories normalement apportées par les produits céréaliers et les légumineuses ne sont pas compensées par une bonne répartition des aliments protéiques et des oléagineux.

Le régime paléo peuut induire l’orthorexie, un trouble des conduites alimentaires caractérisé par une fixation sur l’ingestion d’une nourriture saine, il peut devenir pathologique comme l’anorexie et la boulimie.