Je veux bénéficier d'un
entretien gratuit auprès
d'un nutritionniste

Inscription

Recevez en bienvenue notre livre de recettes.

insciption Maigrir 2000

Connexion

Témoignages

27 kilos en moins, c'était inespéré - Mille mercis - Cahors

27 kilos en moins, c'était inespéré - Mille mercis

Une année et un professionnalisme incomparable ont définitiv[...]

Comment maigrir ?

Je souhaite bénéficier d'un entretien gratuit

Je m'inscris
Commandez le livre !
En savoir plus
Siège social :
SARL MAIGRIR 2000 - 447,
Avenue du Maréchal Juin -
39100 CRISSEY -
Tél : 03.84.82.33.47
contacter par email

La méthode Coué

La méthode Coué : Une approche efficace pour renforcer la confiance en soi
 


Émile Coué est né le 26 Février 1857.

Ce pharmacien prit conscience de l'influence qu'un pharmacien peut avoir sur la guérison de ses patients.
Il fut l’inventeur du placébo et développa progressivement sa méthode :
La méthode Coué.


Un jour, il eu l’idée de donner une substance neutre (placebo) en lieu et place d’un médicament. Il prit soin de faire une belle publicité pour ce nouveau remède et le résultat fut excellent. L’effet placebo est né.


Pour expliquer sa méthode, il prenait comme exemple l’expérience suivante :

Tout le monde peut marcher sur une large planche à même le sol (volonté et imagination sont en accord).
Si on met cette planche à une hauteur importante, un grand nombre de personnes vont tomber alors que la difficulté est la même (on veut traverser, mais on imagine que l’on va tomber).


Cette expérience démontre que l’imagination est plus forte que la volonté



Dans sa technique d’autosuggestion (implantation d'une idée en soi-même par soi-même ), il conseille de ne pas dire "JE VEUX" (volonté), mais "JE VAIS" (imagination).
On ne doit donc pas VOULOIR mais IMAGINER, c'est à dire STIMULER NOTRE IMAGINATION.

***************


Quelques extraits du livre "La méthode Coué - La maîtrise de soi-même par l'autosuggestion consciente d'Émile Coué (16 mai 2007)" :

"Si notre inconscient est la source de beaucoup de nos maux, il peut aussi amener la guérison de nos affections morales et physiques. Il peut, non seulement réparer le mal qu'il a fait, mais encore guérir des maladies réelles, si grande est son action sur notre organisme.


EMPLOI DE L'AUTOSUGGESTION :

Isolez-vous dans une chambre, asseyez-vous dans un fauteuil, fermez les yeux pour éviter toute distraction et pensez uniquement pendant quelques instants : "Telle chose est en train de disparaître", "telle chose est en train de venir."

Si vous vous êtes fait réellement de l'autosuggestion, c'est-à-dire si votre inconscient a fait sienne l'idée que vous lui avez offerte, vous êtes tout étonné de voir se produire la chose auquel vous avez pensé.

Surtout, et cette recommandation est essentielle, la volonté ne doit pas intervenir dans la pratique de l'autosuggestion.
En effet, si la volonté n'est pas d'accord avec l'imagination, si l'on pense : "Je veux que telle ou telle chose se produise" et que l'imagination dise : "Tu le veux, mais ce n'est pas possible," alors non seulement on n'obtient pas ce que l'on veut, mais on obtient exactement le contraire.




COMMENT IL FAUT PRATIQUER L'AUTOSUGGESTION CONSCIENTE :

1 - Tous les matins au réveil et tous les soirs, aussitôt au lit, fermer les yeux et, sans chercher à fixer son attention, sur ce que l'on dit, prononcer avec les lèvres, assez haut pour entendre ses propres paroles, la phrase suivante : "Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux." Les mots "à tous points de vue" s'adressant à tout, il est inutile de se faire des autosuggestions particulières.

Faire cette autosuggestion d'une façon simple et sans le moindre effort. La formule doit être répétée sur le ton employé pour réciter des litanies.

De cette façon, l'on arrive à la faire pénétrer mécaniquement dans l'inconscient par l'oreille et, quand elle y a pénétré, elle agit. Suivre toute sa vie cette méthode qui est aussi bien préventive que curative.



2 - De plus chaque fois que, dans le courant de la journée ou de la nuit, l'on ressent une souffrance physique ou morale, s'affirmer immédiatement à soi-même qu'on n'y contribuera pas consciemment et qu'on va la faire disparaître.
Puis s'isoler autant que possible, fermer les yeux et, se passant la main sur le front, s'il s'agit de quelque chose de moral ou sur la partie douloureuse, s'il s'agit de quelque chose physique, répéter extrêmement vite avec les lèvres, les mots : "Ça passe, ça passe, etc., etc.", aussi longtemps que cela est nécessaire.

Avec un peu d'habitude, on arrive à faire disparaître la douleur morale ou physique au bout de 20 à 25 secondes. Recommencer chaque fois qu'il en est besoin.



(La pratique de l'autosuggestion ne remplace pas un traitement médical, mais c'est une aide précieuse)





Vous cherchez un point conseil en nutrition et diététique ?
Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

Trouvez votre nutritionniste !