Je veux bénéficier d'un
entretien gratuit auprès
d'un nutritionniste

Inscription

Recevez en bienvenue notre livre de recettes.

insciption Maigrir 2000

Connexion

Témoignages

12 mois et une belle réussite - Saint Julien en Genevois

12 mois et une belle réussite

12 mois de d'apprentissage et un objectif dépassé

Comment maigrir ?

Je souhaite bénéficier d'un entretien gratuit

Je m'inscris
Commandez le livre !
En savoir plus
Siège social :
SARL MAIGRIR 2000 - 447,
Avenue du Maréchal Juin -
39100 CRISSEY -
Tél : 03.84.82.33.47
contacter par email

L’Indice de Masse Corporel (IMC) un indicateur qui présente des défauts


De nos jours, les problèmes de poids et d’obésité sont devenus de vrais problèmes de santé publique. Comparés à une « épidémie non infectieuse » par le corps médical, ils gagnent paradoxalement du terrain au fur et à mesure que les médias mettent en avant régimes en tous genres et silhouette longilignes.
 
Mais comment faire pour adopter un regard objectif sur sa propre corpulence et faire le point sur sa situation personnelle ?
 
Afin de pouvoir mener des diagnostics sur les problèmes de poids et d’obésité, le corps médical utilise différents outils. Parmi eux, on retrouve l’Indicateur de Masse Corporelle, plus connu sous le nom d’IMC. De par sa simplicité et le fait qu’il n’utilise aucun paramètre subjectif, il est l’indicateur idéal pour adopter un regard objectif sur la corpulence.
 
Cependant, de par la simplicité de son calcul, l’IMC laisse de côté de nombreux facteurs et s’avère être un indicateur très incomplet avec de nombreux défauts.
 
1 . Un indicateur mondial 
Tout d’abord il est important de savoir que l’IMC est un indicateur mis en place par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et s’applique peu importe la région du monde. Les différences ethniques concernant la distribution de la masse ne sont donc pas prise en compte pas l’IMC. Les seuils choisis par l’OMS pour l’indicateur sont basés sur des populations européennes et nord-américaines.
 
2 . Pas de différenciation entre les sexes 
La limite principale de l’Indice de Masse Corporelle est qu’il est calculé de la même manière pour une femme ou pour un homme.
 
A noter : la corpulence est donc surestimée dans le calcul de l’IMC pour les femmes.
 
 
3 . Pas de différenciation d’âge 
De la même manière que pour le sexe, il n’y a pas de différenciation d’âge dans le calcul de l’IMC. Ainsi, que la personne ait 20 ans ou 60 ans, le calcul reste le même.
 
A noter : Il est donc impossible d’appliquer l’IMC à un enfant. De manière générale il est destiné à des personnes âgées de 20 à 65 ans.
 
4 . Le cas des sportifs 
L’IMC est un indicateur qui a pour but de mettre en avant la masse grasse, or pour les sportifs il reflète plutôt la masse musculaire. Ainsi, un IMC élevé veut-il dire « être gros » ou « être musclé » ? Difficile donc de se fier à l’IMC quand on est un sportif.
 
Source : bonne-assurance.com/

 
Etudes :
Clinical Guidelines on the Identification, Evaluation, and Treatment of Overweight and Obesity in Adults - The Evidence Report. Bethesda (MD). September 1998 - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK2003/
Keys, Ancel (1972). "Indices of relative weight and obesity". Journal of Chronic Diseases 25 (6–7): 329–43. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4650929